Le basilic roi des pestos!

Attention, si vous n’avez pas terminé vos récoltes de basilic, il est temps d’y penser car l’automne commence à se faire sentir. Il y a même des dangers de gel dans certaines régions. Tout comme les tomate, le basilic n’apprécient vraiment pas les températures fraîches. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on ne les entrepose jamais au réfrigérateur. Il ne faut pas attendre le gel. À partir du moment où les températures nocturnes se maintiennent régulièrement en bas de 10 C, c’est le moment de les entrer au chaud. Le moment idéale de procéder à l’opération pesto ou de le congeler dans l’huile. Bonnes récoltes!

Quelle est la différence entre l’huile de basilic, le pistou et le pesto?

Huile de basilic
En passant le basilic dans un robot avec beaucoup d’huile d’olive, environ 60 % d’huile pour 40 % de basilic, on obtient une huile de basilic. Si on inverse les pourcentages, c’est-à-dire 60 % de basilic et 40 % d’huile d’olive, on obtient une purée épaisse.

Le pistou
Le pistou est composé de basilic, d’huile d’olive et d’ail. Pas de pignons de pin, et le fromage n’y est pas obligatoire.

Le pesto
Le pesto est composé de basilic, d’huile d’olive, d’ail, de fromage et de pignons de pin. Un pesto, c’est 80 % de basilic pour 20 % d’huile d’olive. On ajoute quelques gousses d’ail, du parmesan et des pignons de pins. Pour stabiliser le pesto, il faut ajouter 3 ou 4 cuillerées à soupe de gras de canard. En plus de lui donner une texture veloutée, le pesto ne se séparera pas.

Ces trois préparations à base de basilic se conserveront pendant environ deux semaines au réfrigérateur. Après chaque utilisation, il faut protéger le pesto contre l’oxydation en ajoutant une mince couche d’huile. Il est également possible de congeler les préparations en petite portion dans des bacs à glaçons. Une fois congelées, il faut démouler les préparations et les mettre dans des sacs de conservation.

Pour en savoir d’avantage sur les bienfaits et des recettes à base de basilic,
inscrivez-vous à notre cours d’herboristerie en ligne «Se soigner par les fines herbes aromatiques».

Écrire un commentaire

Vous pouvez utiliser ces codes html dans votre commentaire.

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>