Les trésors cachés de La Verge d'or

verge d'orLes solidages sont de merveilleuses plantes. Pour débuter, j’aimerais vous partager un petit mot de mon amie l’herboriste Sylvie Rémillard, propriétaire de la Boutique Fleuravie à Bromont que j’ai trouvé absolument charmant. Cela va comme suit:

«Je trouve qu’elle porte bien son nom. À la brunante le soir elle devient si dorée…. Je me surprends toujours à être fascinée par les couleurs de la nature, ça m’ébloui à chaque fois. C’est une fleur qui est bonne de l’enfance à la vieillesse. Elle est un bon tonique du système urinaire. Son coté astringent aide aussi pendant les allergies. Elle faisait parti des plantes qu’ont amenaient en croisade pour soigner tout problème de peau comme coupures, eczéma, acné, piqûres, etc. Dans son coté plus énergétique, elle permet d’établir une identité et permet également à la personne d’être vraie envers elle-même lors de ses interactions avec les autres. Une plante toute indiqué pour cette nouvelle lune…»

Plante par excellence pour fortifier notre système rénal et notre foie, la verge d’or soulage l’inflammation des reins et de la vessie, les infections urinaires, la rétention d’eau et les affections hépatiques. Elle sera même utile pour éliminer les calculs rénaux. En facilitant l’élimination de l’acide urique, la tisane ou le concentré liquide (teinture-mère) de Solidago canadensis soulage les douleurs arthritiques, rhumatismales ainsi que celles liées à la goutte. Les maux de tête seront aussi diminués.

La tisane de verge d’or aide dans les cas de maladies conséquentes à une faiblesse de l’estomac jusqu’à l’inflammation de la vésicule biliaire. Elle sera efficace pour traiter la diarrhée et les troubles intestinaux chroniques.

Et pour ce qui est de la cuisine, le biologiste Fabien Girard, nous partage ceci : «Un phénomène en cuisine : Sur les 18 espèces qu’on retrouve au Québec, les fleurs de « verge d’or flexicaule » sont de loin les plus culinaires. La chimie des molécules est toute désignée à cet usage. Distillées en août de façon artisanale, d’une petite culture que j’aménage en forêt depuis 2012, l’huile essentielle sert à faire une HUILE AROMATISÉE incomparable. Le mélange avec l’ail est fabuleux et tous sont unanimes à dire que le goût est sublime, que ce soit pour aromatiser les pizz boréales, soupes, salades, poisson, viandes… etc.

Comment on la fait : c’est simple, on laisse macérer 3 à 4 jours une gousse d’ail hachée dans un mélange équivalent de 3 gouttes d’huile essentielle de verge d’or flexicaule pour 25 mL d’une huile végétale de qualité. L’épicurien en vous est éveillé et aimeriez tenter cette expérience culinaire…» Pour obtenir plus d’informations au sujet de cette précieuse huile essentielle boréale, n’hésitez pas, il fera toujours plaisir à Fabien de répondre à chaque personne en privé. Voici son courriel : fabien.girard99@hotmail.com

Écrire un commentaire

Vous pouvez utiliser ces codes html dans votre commentaire.

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>