Fleurs comestibles au menu (2ieme partie)

Voici la deuxième partie de quelques autres fleurs médicinales intéressantes avec lesquels, en vous servant de vos recettes préférées ou personnelles, vos pourrez facilement les intégrer dans votre cuisine. (Lire la première partie)

Fleur comestibles

Ail (Allium sativum) : Vivace, floraison juin et juillet. Plus doux que le bulbe d’ail. Les fleurs d’ail peuvent le remplacer dans tous les plats. Elles sont superbes avec les pâtes, les œufs, les viandes, en pesto, dans les mayonnaises, les vinaigrettes et les sauces.

Basilic (Ocimum basilicum) : Annuel, floraison d’août à octobre. Saupoudrer-les fraîches dans les sauces tomates, les sauces à base de crème, les salades, sur les pizzas, dans les omelettes, les pâtes ou les viandes. Les fleurs sont aussi utilisées pour faire des huiles, des vinaigres, des beurres et des gelées.

Menthe (Mentha spp.) : Vivace, floraison de juillet à septembre. Ses usages culinaires sont très nombreux et variés. Ses fleurs s’utilisent très bien dans les beurres, les boissons rafraichissantes, avec les fromages frais, en glaçons, en huiles aromatisés, avec les légumineuses, les vinaigres, les salades de légumes et de fruits ainsi que les desserts. Elles s’harmonisent également très bien avec l’aubergine, le cantaloup, le concombre, le chocolat, la crème sure, la feta, les fraises, la tomate, le thé et le melon d’eau. Elles s’ajoutent très bien en décoration à des recettes qui contiennent déjà de la menthe comme le taboulé, la tzatziki, la raïta, les gelées et les boissons. Voici quelques espèces de menthe dont vous pouvez utiliser en cuisine pour les fleurs et les feuilles : la menthe douce (Mentha spicata, M.cordiaca), la menthe pouliot américaine (Hedeoma pulegioides) et la menthe pouliot européenne (Mentha pulegium). Ainsi que les menthes qui poussent à l’état sauvage au Québec : la menthe des champs (Mentha canadensis, Mentha arvensis), la menthe poivrée (Mentha piperita) et la menthe à épis (Mentha spicata). Dû à leur odeur très prononcé (dont celle de la menthe poivrée), certaines menthes doivent être utilisées avec modération dans vos recettes.

Origan (Origanum vulgare) : Vivace, floraison de juillet à septembre. Ajouter à la fin de la cuisson, les fleurs assaisonnent bien les pizzas, les légumes, les viandes mijotés, les poissons et les sauces. Elles parfument bien les huiles et les vinaigres.

Thym (Thymus vulgaris): Vivace, floraison en juillet. Mêmes si les fleurs peuvent avoir des goûts différents d’un thym à un autre, toutes les variétés sont comestibles. On les utilise fraiches ou séchées dans les plats mijotés, les soupes et les sauces. On en fait des gelées, des glaçons à l’huile, des limonades, des liqueurs et des vinaigres. Elles servent également à aromatiser le beurre, le fromage, le miel et le vin (mélangé à du sucre ou du miel).

Les fleurs pour garnir les plats

Toutes ces fleurs sont comestibles. En cuisine, elles sont surtout utilisées pour embellir les plats et décorer les salades. Avec certaines, on peut en faire des glaçons ou bien les cristalliser.Elles sont tellement jolies! Un régal pour vos papilles gustatives ainsi que pour vos yeux!

Fleurs pour garnir les plats

  • Bégonia (Begonia gr. Semperflorens)
  • Bourrache (Borago officinalis)
  • Capucine (Tropaeolum majus)
  • Centaurée (Centaurium cyanus)
  • Ciboulette (Allium schoenoprasum)
  • Coquelicot (Papaver rhoeas)
  • Courge et Courgette (Cucurbita pepo)
  • Éphémère (Tradescantia)
  • Glaïeul (Gladiolus cv.)
  • Grande camomille (Tanacetum parthenium)
  • Hémérocalle (Hemerocallis cv.)
  • Hosta (Hosta spp.)
  • Impatiente (Impatiens walleriana)
  • Lilas (Syringa vulgaris)
  • Mauve (Malva moschata, M. sylvestis)
  • Monarde (Monarda didyma)
  • Myosotis (Myosotis)
  • Œillet de fleuriste (Dianthus caryophyllus)
  • Œillet de poète (Dianthus barbatus)
  • Œillet mignardise (Dianthus plumarius)
  • Pélargonium (Pélargonium spp.)
  • Pensée (Viola tricolor, Viola x wittrockiana)
  • Phlox (Phlox paniculata)
  • Violette (Viola cornuta, V.odorata)
  • Tagète (Tagetes lucida, T. patula, T. tenuifolia)
  • Yucca (Yucca filamentosa)

Autres fleurs comestibles

Dans le premier article, je me suis attardée d’avantage sur les fleurs qui ont des vertus médicinales considérables. Voici d’autres fleurs qui peuvent être cueillies au jardin ou à l’état sauvage pour ajouter à la table une petite touche originale et romantique. Cette liste reste sommaire. Vous pourrez trouver selon les auteurs, d’autres fleurs comestibles dans des livres ou sur internet.

Autres fleurs comestibles

Fleurs de jardins

  • Angélique (Angelica archangelica)
  • Aspérule odorante (Asperula odorata)
  • Bétoine (Stachys betonica)
  • Chrysanthème (Chrysanthemum x morifolium)
  • Fuchsia (Fuchsia spp.)
  • Muflier (Antirrhinum majus)
  • Guimauve (Althaea officinalis)
  • Lin (Linum perenne)
  • Marguerite (Chrysanthemum leucanthemum)*
  • Pâquerette (Bellis perennis)
  • Platycodon (Platycodon grandiflorus)
  • Primevère (Primula viris, P. vulgaris), Rose (Rosa spp.)
  • Rose trémière (Alcea rosea)
  • Scutellaire (Scutellaria lateriflora)
  • Tournesol (Helianthus annuus)
  • Tulipe (Tulipa cv.)

Fleurs aromatiques et de fines herbes

  • Agastache (Agastache rugosa)
  • Aneth (Anethum graveolens)
  • Camomille allemande (Matricaria recutita)
  • Camomille romaine (Anthemis nobilis)
  • Cerfeuil (Anthriscus cerefolium)
  • Coriandre (Coriandrum sativum)
  • Cresson (Nasturtium officinale)
  • Fenouil (Foeniculum vulgare)
  • Livèche (Levisticum officinale)
  • Marjolaine (Origanum majorana)
  • Marrube (Marrubium vulgare)
  • Mélisse (Melissa officinalis)
  • Nigelle (Nigella sativa)
  • Romarin (Rosmarinus officinalis)
  • Sarriette (Satureja hortensis, S. montana)
  • Sauge (Salvia officinalis, S.spp.)
  • Sauge sclarée (Salvia sclarea)
  • Serpolet (Thymus serpyllum)

Fleurs de plantes potagères

  • Céleri (Apium graveolens)
  • Chou (Brassica oleracea)
  • Cresson Oignon (Allium cepa)
  • Moutarde (Brassica juncea, Sinapis alba)
  • Pois (Pisum sativum)

Fleurs d’arbres et d’arbustes

  • Amélanchiers (Amelanchier spp.)
  • Acacias (Acacia spp.)
  • Aubépines (Crataegus oxyacantha, C. monogyna, C.spp.)
  • Cerisiers (Prunus pensylvanica, P. serotina, P. virginiana)
  • Chèvrefeuille d’amérique (Lonicera canadensis)
  • Églantier (Rosa canina), Pommiers (Malus spp.)
  • Pruniers (Prunus nigra, P. americana)
  • Sorbier d’amérique (Sorbus americana)
  • Tilleul (Tilia cordata, T. americana)

Fleurs sauvages et des champs

  • Asclépiade (Asclepias syriaca)*
  • Chicorée (Cichorium intybus)
  • Consoude (Symphytum officinale)
  • Fleur de mai (Epigaea repens)
  • Luzerne cultivée (Medicago sativa)
  • Matricaire odorante (Matricaria matricarioides)
  • Mélilot blanc (Melilotus albus)
  • Molène (Verbascum thapsus)
  • Onagre bisannuelle (Oenathera biennis)
  • Tanaisie (Tanacetum vulgare)
  • Thé du labrador (Ledum groenlandicum)
  • Vesce jargeau (Vicia cracca)

* Leurs boutons floraux peuvent être préparés et conservés comme les câpres dans le vinaigre. Pour consommer l’Asclépiade, on doit tout d’abord mettre les boutons floraux dans l’eau bouillante quelques minutes, jeter l’eau, égoutter et répéter l’opération. On fait cuire ensuite selon la recette choisie. Le même processus est de mise pour consommer les jeunes pousses et les petites gousses de l’Asclépiade.

À propos du Millepertuis (Hypericum perforatum) : certains utilisent parfois les fleurs dans la préparation de l’hydromel et de liqueurs spiritueuses. D’autres l’utilisent comme garniture dans les salades. Pour ma part, je préfère l’utiliser dans l’alcool ou dans l’huile, à des fins thérapeutiques plutôt que culinaires.

Quelques fleurs à ne pas consommer

Voici une liste de quelques fleurs et plantes qui sont toxiques ou vénéneuses, que vous pouvez rencontrer à l’état sauvage ou dans votre jardin. Il est bien important de se munir d’un bon livre d’identification et de bien s’informer avant de faire ses propres cueillettes.

Ne pas consommer

  • Aconit napel (Aconitum napellus)
  • Actées (Actaea spp.)
  • Apocyn à feuilles d’androsème (apocynum androsaemifolium)
  • Ancolie vulgaire (Aquilegia vulgaris)
  • Anémone (Anemone spp.)
  • Arnica (Arnica montana)
  • Azalée (Rhododendron azalea)
  • Bouton d’or (Ranunculus acris)
  • Camo’ des chiens (Anthemis cotula)
  • Chélidoine majeure (Chelidonium majus)
  • Cicutaire maculée (Cicuta maculata)
  • Ciguë maculée (Conium maculatum)
  • Clématite (Clematis vitalba)
  • Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea)
  • Cyclamen (Cyclamen europaneum)
  • Datura stramoine (Datura stramonium)
  • Digitale (Digitalis purpurea)
  • Eupatoire rugueuse (Eupatorium rugosum)
  • Euphorbe (Euphorbia spp.)
  • Iris (Iris spp.)
  • Jacynthe d’Orient (Hyacinthus orientalis)
  • Jusquiame noire (Hyoscyamus niger)
  • Morelle douce-amère (Solanum dulcamara)
  • Muguet (Convallaria majalis)
  • Narcisse (Narcissus spp.)
  • Panais sauvage (Pastinaca sativa)
  • Pied d’alouette (Delphinium consolida)
  • Pois de senteur (Lathyrus spp.)
  • Sanguinaire du canada (Sanguinaria canadensis)
  • Sureau rouge (Sambucus pubens)
  • Troène sauvage (Ligustrum vulgare)
  • Vipérine (Echium vulgare)
  • Vérâtre vert (Veratrum viride)

5 commentaires :

  • Bonjour à tous ! Je viens de recevoir cette question via courriel et je vais y répondre via mon site pour que tout le monde puisse en bénéficier. Voici la question : « Je désire acheter des fleurs comestibles pour agrémenter ma présentation et accompagner une crème brûlé au foie gras. Où puis-je en acheter à Montréal et quelle sorte devrais-je prendre? »

  • Voici ma réponse :

    Bonjour ! Mes choix pour décorer une crème brulée au foie gras sont: pensée sauvage, capucine, pétales de rose, centaurée ou lavande.

    Il y a Le Jardinier du Chef qui font d’excellents produits dont des fleurs comestibles. Voici leur site internet : jardinierduchef.com Je vous suggère leurs fleurs mixtes. Les bégonias, dianthus, Hon tsai tai, capucines et centaurées sont leurs produits les plus populaires. Ils ne font pas de ventes directement de la ferme, cependant, la plupart de leurs produits se retrouvent chez certains détaillants du marché Jean-Talon à Montréal (Chez Louis Fruits & Légumes ou chez Latina).

    Il y a aussi Fleurs et Délices comme producteurs à Terrebonne : fleursetdelice.com Pour la lavande, il y a La Maison Lavande : maisonlavande.ca ou Bleu Lavande : bleulavande.ca que je connais. Voilà ! Bonne dégustation et découverte des fleurs comestibles. Nathalie

  • Bruhat

    Bonjour Nathalie es-ce-que toutes le fleurs de Bégonia sont comestibles .
    Merci . cordialement ; MC

Écrire un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser ces codes html dans votre commentaire.

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>