Dites adieu à la dépression saisonnière

Comme le dit si bien l’école d’herboristerie FloraMedicina «Si jamais la grisaille atteint votre moral: Vous souffrez du manque de lumière? Il est temps de prendre du millepertuis, du soleil en bouteille!»

Avez-vous déjà remarqué que le manque de lumière affecte sérieusement l’humeur? Dès que la grisaille de l’automne arrive, au fils du temps, j’ai pu observé que certaines personnes ont des changements d’humeur lorsque le froid et la noirceur arrive plus tôt. Le moral est au plus bas et le temps passé dehors dans la nature devient quasiment nul.

Je me souviens du temps où je travaillais dans les laboratoires dentaire, souvent dans une pièce sans fenêtre, dans un sous-sol miteux, avec un manque de ventilation où la poussière s’accumulait et que l’air était constamment recyclé. Résultat: j’ai finit par quitter ce domaine qui me ruinait au plus haut point le moral et ma santé physique pour finir par faire ce que j’aime le plus dans la vie; créer toutes sortes de beaux projets avec les fleurs (enfin!).

En observant bien, j’ai pu remarquer que je n’étais pas la seule. Au dernier établissement dentaire où j’y ai travaillé, le taux d’absentéisme était très volumineux, dont plusieurs employés ont tombés gravement malades – et en sont décédés – (Je ne veux pas être alarmiste mais est-ce normal ce genre de situation ?) et surtout, plusieurs employés ont dû prendre leur congé de maladie pour cause de dépression.

Mais saviez-vous qu’il existe une plante médicinale tout simplement merveilleuse qui peut vous soutenir durant une période de déprime saisonnière ? Et bien oui elle existe!

Voici quelques indices : les fleurs de cette plante d’un jaune lumineux (le même que le soleil) et ses feuilles abordent de nombreux petits trous. Et lorsqu’on écrase un bouton, nos doigts deviennent tâchés comme si c’était de l’encre mauve tirant sur le rouge.

Et bien, avez-vous deviné de quelle plante je veux vous entretenir ? (Réponse à moi-même: Nathalie réveille, il y a une photo plus haut haha! Ça se peut qu’ils ont déjà deviné tes lecteurs hihi).

Roulement de tambour : je vous parle ici du fabuleux millepertuis. Vous le saviez? Cette merveilleuse plante dont la réputation n’est plus à faire, ramène la joie déficiente, la concentration et l’espoir. Le millepertuis diminue même la fatigue et les névralgies!

De son nom latin Hypericum perforatum, famille des Hypéricacées, le millepertuis ou Herbe de la St-Jean est particulièrement renommée pour ses propriétés antidépressives qui contribue beaucoup à diminuer les états dépressifs, offrant de nombreuses vertus curatives, dont les troubles psychiques et nerveux.

Je suis curieuse : j’ai une autre question pour vous. Saviez-vous que le millepertuis est l’une des plantes les plus étudiées d’une façon scientifique? En effet, les fonctions antidépresseurs et antivirales de cette plante a fait ses preuves dans plusieurs laboratoires de recherches et a été approuvée par nombreux thérapeutes et consommateurs. elle est donc recommandé contre toute déprime, dépression légère à moyenne et elle aura un effet tonique sur votre système nerveux et se changera même de votre humeur morose! Qui dit mieux?

Mais qu’est-ce qui est médicinale chez cette plantes? Qu’est-ce qu’on doit récolter pour en faire des remèdes ? Se sont principalement les boutons floraux et mêmes les fleurs ou les sommités fleuries fraîches cueillies durant l’été, qui serviront à en faire des préparations médicinales. Les herboristes vont traditionnellement macérer la plante fraîche dans une base d’alcool ou en faire un macérât dans l’huile d’olive, pour en fabriquer un onguent ou en huile à massage (combinée avec l’huile essentielle de lavande, c’est génial!).

Ces préparations à l’huile végétale biologique faites à partir de fleurs de millepertuis seront très utile durant une période de douleur chronique et en cas de névralgies de toutes sortes tels que: courbatures, douleur lombaire, maux de tête, névralgies, sciatiques et j’en passe.

Lors de mes épisodes de douleurs chronique, non seulement j’utilisait l’huile de millepertuis en externe et l’utilisais en interne en extrait dans l’alcool avec la scutellaire. Combinées ensembles, elles sont merveilleusement efficaces et géniales ses deux plantes!

Et si vous ne souhaitez pas cultiver et transformer le millepertuis vous-même, lors de vos achats en boutique d’aliments naturels, il sera préférable de vous procurer le millepertuis en teinture d’alcool et non un extrait standardisé. Les vertus qu’offre la plante fraîche, est une composition de molécules actives et équilibrées des plus complètes.

Il est bon de savoir qu’une teinture médicinale de millepertuis de qualité sortira d’un beau rouge. Son principal constituant actif, présent dans les boutons floraux, se nomme l’hypéricine, colorant ainsi la teinture dans l’alcool et même l’huile d’olive ou de tournesol d’un beau rouge rubis servant à faire les préparations huileuses. Se constituant sera des plus actif au niveau du système nerveux ou comme antiviral, contre l’herpès buccal et le zona par exemple.

Comment doit-on utiliser la teinture dans l’alcool de millepertuis ? Pour obtenir de bons résultats et noter un changement favorable dans l’humeur, il est recommandé de prendre la teinture d’alcool de millepertuis (dans un peu d’eau) sur du long terme, voire pour deux à trois mois, plusieurs fois par jour, comme dans les cas d’infections virales ou de dépression.

Mais prudence avec cette plante! Plusieurs précautions doivent être tenu pour compte avec le millepertuis car il y a plusieurs contre-indications à considérer. Il ne faut surtout jamais la prendre en même temps que des antidépresseurs IMAO de synthèse, du lithium ou autre médicament pour soigner la maniaco-dépression. Les personnes prenant des médicaments immunosuppresseurs doivent aussi s’abstenir de prendre du millepertuis ainsi que celles prenant des anovulants. Donc si vous prenez des médicaments, merci de faire les vérifications nécessaires avec votre herboriste-thérapeute ou tout autre professionnel de la santé connaissant bien les plantes, les médicaments et ses intéractions.

Même si certaines herboristes l’utilise en préparation comme écran solaire, je suggère de faire attention avec le millepertuis combiné avec les rayons chauds du soleil. Pris en interne à hauts dosages, le millepertuis peut induire une photosensibilité pour certaines personnes. Il faut donc être prudent et ne pas prendre de bain de soleil quand on prend du millepertuis en interne (et même dans certains cas en externe), surtout si vous avez une peau sensible au soleil.

Il est aussi recommandé de ne pas prendre de millepertuis pour les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants, surtout de l’éviter en interne dans ces cas.

Mais avant tout, n’oubliez pas qu’une bonne hygiène de vie (alimentation saine, boire de l’eau, prendre de grandes respirations, exercices, suppléments de vitamines du complexe B et d’Oméga 3) sera contrer la dépression. Reconnaître ses sources de stress et d’agir pour les diminuer, éviter tous les stimulants (café, thé, alcool, chocolat),… Prenez bien soin de vous et donnez-vous une bonne dose d’amour; ça fait du bien et c’est surtout gratuit!

Pour en savoir d’avantage sur les bienfaits et comment procéder pour faire une teinture d’alcool et une huile macérées au millepertuis, inscrivez-vous à notre cours d’herboristerie en ligne «Découvrez les plantes pour le système nerveux».

Écrire un commentaire

Vous pouvez utiliser ces codes html dans votre commentaire.

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>