Cuisinez pour votre foie

Saviez-vous que les amandes, le citron et le pissenlit aident à éliminer les calculs biliaires? Et que l’artichaut est conseillé aux personnes souffrant d’insuffisance hépatique?

Aliments pour la désintoxication du foie

Que la carotte et l’ail sont indiqués dans les cas de maladies du foie? Que le curcuma et le gingembre améliorent la digestion en stimulant votre foie et la vésicule biliaire?

Que le pamplemousse et la pomme favorisent le drainage hépatique? Que les graines de chardon marie protègent le foie tout en ayant une grande action régénératrice?

Tant de questions alimentaires que vous allez mettre à l’honneur grâce à quelques recettes que je vous propose pour soutenir la désintoxication de votre corps et de votre foie.

Smoothie au pissenlit et au pamplemousse

(pour 1 verre)

Ingrédients :

Idéalement, on prend des feuilles de pissenlit jeunes, avant la floraison, fraîchement cueillies sur un terrain non traité aux pesticides et autres cochonneries.

  • un demi pamplemousse épluché
  • une datte moelleuse de type Medjool dénoyautée
  • 1/2 tasse (125 ml) d’eau
  • une poignée de feuilles de pissenlit
  • Quelques feuilles de menthe, de persil, de basilic ou d’achillée millefeuille
  • Un morceau de gingembre frais

Préparation :

  • Passer tous les ingrédients au «blender» et mélanger jusqu’à ce que le smoothie soit bien homogène.

Amandes grillées au curcuma et gingembre

Ingrédients :

  • 250 ml (1 tasse) d’amandes entières crues
  • 4 ml (1 c. à thé) d’huile de canola
  • 4 ml (1 c. à thé) de gingembre moulu (Zingiber officinale)
  • 4 ml (1 c. à thé) de curcuma moulu (Curcuma longa)

Préparation :

  • Préchauffer le four à 175 °C (350 °F).
  • Placer les amandes dans un bol et y mettre les ingrédients.
  • Bien remuer le mélange.
  • Étaler le mélange sur une grande tôle à biscuits.
  • Cuire 10 minutes. Brasser le mélange après 5 minutes de cuisson.
  • Laisser refroidir avant de déguster.
  • Conserver dans des contenants hermétiques.

Salade de carottes au cumin

Ingrédients :

  • 15 ml (1 c. à soupe) de graines de cumin
  • 60g (1/4 de tasse) de raisins secs
  • 45 ml (3 c. à soupe) de vinaigre de cidre de pomme
  • Sel de mer et poivre du moulin
  • 125 ml ( 1/2 tasse) d’huile d’olive
  • 10 carottes, râpées

Préparation :

  • Concasser les graines de cumin à l’aide d’un mortier ou les moudre dans un moulin à café.
  • Dans un petit bol, déposer les raisins, les couvrir d’eau tiède et les laisser tremper.
  • Dans une petite casserole, chauffer légèrement le vinaigre de cidre de pomme et laisser tiédir.
  • Dans un bol à mélanger, verser le vinaigre de cidre de pomme tiède, puis ajouter la poudre de cumin, le sel et le poivre.
  • Verser l’huile d’olive en filet tout en fouettant pour bien émulsionner la vinaigrette.
  • Jeter l’eau de trempage des raisins, puis éliminer l’excédent d’eau en les pressant entre vos mains.
  • Déposer les raisins dans le bol avec les carottes, puis verser la vinaigrette.
  • Mélanger le tout et rectifier l’assaisonnement. Réfrigérer avant de servir.

Salade d’épinard et de pomme au jus de citron

Ingrédients :

  • Des jeunes feuilles d’épinard
  • 1 pomme coupée en cubes
  • 60 ml (1/4 de tasse) de noix de grenoble
  • Du citron pelé à vif et coupé en dés
  • De l’huile d’olive extra vierge
  • Fleur de sel et poivre du moulin

Préparation :

  • Laver les jeunes feuilles d’épinard.
  • Mélanger tous les ingrédients, goûter et rectifier l’assaisonnement.

Artichauts poêlés

Vous trouverez cette recette et bien d’autres sur SOS cuisine : www.soscuisine.com

Donne 4 portions

Ingrédients :

  • 4 artichauts (Cynara scolymus)
  • 15 ml (1 c. à soupe) d’huile d’olive
  • 60 ml (¼ tasse) base d’ail et persil (recette)
  • 60 ml (¼ tasse) d’eau
  • Sel et poivre au goût

Préparation :

  • Préparer les artichauts : éliminer plusieurs couches de feuilles externes, dures et filandreuses (appelées bractées), jusqu’à découvrir les feuilles internes, plus claires, compactes et fermes.
  • À l’aide d’un couteau, éliminer 2-3 cm de la pointe de l’artichaut.
  • Gratter le foin à l’aide d’une cuillère.
  • Si la tige est encore présente, la couper et l’éplucher avec un couteau bien aiguisé, car elle est très bonne à manger.

N.B. Presser du citron sur les parties coupées en réduira le noircissement. Ne pas s’étonner si, à la fin du nettoyage, il ne reste que la moitié en poids de l’artichaut tel qu’acheté.

Trucs

  • Ensuite, couper les artichauts en quartiers, puis les blanchir 4 min.
  • Dans une grande marmite d’eau bouillante salée, sortir les artichauts de la marmite à l’aide d’une cuillère trouée et les plonger dans un bol d’eau froide pour arrêter la cuisson et en préserver la couleur verte. Égoutter.
  • Entre-temps, chauffer l’huile dans un poêlon à feu moyen.
  • Y ajouter les artichauts, la base d’ail et persil (voir recette) et l’eau.
  • Saler et poivrer.
  • Couvrir et cuire à feu doux jusqu’à ce que les artichauts soient tendres, environ 30 minutes.
    Vérifier l’assaisonnement et servir.

Base d’ail et persil

Vous trouverez cette recette et bien d’autres sur SOS cuisine : www.soscuisine.com

Ingrédients :

  • 1 bouquet de persil italien frais
  • 3 gousses d’ail (Allium sativum)
  • 135 ml (9 c. à soupe) d’huile d’olive (assez pour couvrir)

Matériel :

  • Un petit robot culinaire vous sera très utile pour hacher les ingrédients.

Préparation :

  • Utiliser que les feuilles du persil, et non leurs tiges, elles trop dures.
  • Bien laver et essorer ces feuilles et les hacher finement avec les gousses d’ail.
  • Mettre ce mélange dans un bocal.
  • Couvrir d’huile, empêchant ainsi le contact avec l’air (la quantité d’huile indiquée ici-bas est donnée comme référence).
  • Fermer avec un couvercle et mettre au réfrigérateur immédiatement.

Important :

  • Ne jamais laisser le bocal à la température ambiante, afin d’éviter tout risque d’intoxication alimentaire.

Observations :

  • Le mélange se conserve 1 mois au frigo, 3 mois au congélateur. Avant de refermer le bocal, après chaque utilisation, assurez-vous que le mélange soit recouvert d’huile pour empêcher tout risque de moisissure.

Gravlax de saumon de l’herboriste

Je vous suggère fortement cette recette. Habituellement, je sers le gravlax en entrée. Je mets une ou deux tranche de cette spécialité d’origine scandinave sur un blini aux fleurs de sureau (petite crêpe), que j’ai préalablement tartiné de crème sûre à la stellaire (Stellaria media). Un pur délice!

Ingrédients:

  • 1 filet de saumon de 1 kg (2,2 lb) avec la peau, coupé en deux dans le sens de la longueur
  • 60 ml (4 c. à soupe) de sucre de canne brut
  • 60 ml (4 c. à soupe) de gros sel de mer
  • 30 ml (2 c. à soupe) de graines de chardon marie broyées (Silybum marianum)
  • La partie verte (les branches) d’un bulbe de fenouil frais, hachée
  • 30 ml (2 c. à soupe) d’extrait liquide dans l’alcool 40% ou de vodka (soit de racine de gingembre et/ou de graines de fenouil)

Préparation :

  • Dans un bol, mélanger le sucre de canne brut, le feuillage du bulbe de fenouil haché, le sel, les graines de chardon marie broyées au moulin à café et la teinture-mère faite dans l’alcool 40% ou dans la vodka.
  • Déposer la première moitié du filet de saumon dans un plat, côté peau en dessous; y répartir la préparation et recouvrir de la deuxième moitié, côté peau dessus. Couvrir d’une pellicule plastique et mettre un poids dessus (une brique, une boîte de conserve).
  • Réfrigérer 2 jours en prenant soin de retourner le poisson à quelques reprises afin de s’assurer qu’il marine également.
  • Après ces 2 jours de macération, bien rincer les filets sous l’eau courante pour retirer la marinade.
  • Éponger soigneusement. Trancher finement. Se conserve bien au congélateur.

Sauté de racines sauvages à l’orientale

Cette recette est tirée du très beau livre de J. Marc Grollimund et Moïra Louise O’Reilly, « L’almanach des fleurs sauvages, 4 saisons de découvertes végétales. » Avec son goût chaleureux, ce sauté accompagnera bien vos plats de gibier ou de légumineuses.

Ingrédients :

  • 1 oignon finement haché (Allium cepa)
  • 1 gousse d’ail émincée (Allium sativum)
  • 15 ml (1 c. à soupe) de gingembre râpé (Zingiber officinale)
  • 15 ml (1 c. à soupe) d’huile d’olive
  • 1 racine de bardane (Arctium lappa)
  • 2 racines de carottes sauvages (Daucus carotta)
  • 1 racine de salsifis
  • 15 ml (1 c. à soupe) d’huile de sésame grillé
  • 15 ml (1 c. à soupe) de miso
  • 30 ml (2 c. à soupe) de tamari
  • 45 ml d’eau
  • 15 ml (1 c. à soupe) de graines de sésame
  • Persil frais haché
  • Pincée de poivre de Cayenne

Préparation :

  • Faites revenir à la poêle l’oignon, la gousse d’ail et le gingembre râpé dans 15 ml d’huile d’olive.
  • Râpez la racine de bardane, les carottes sauvages et la racine de salsifis.
  • Ajoutez-les dans la poêle lorsque l’oignon aura pris une légère coloration et laissez cuire environ 5 à 7 minutes.
  • Entre-temps, dans un petit bol, mélangez l’huile de sésame, le miso, le tamari et suffisamment d’eau pour faire une sauce épaisse (environ 45 ml).
  • Incorporez-la aux légumes, puis éteignez le feu et saupoudrez de graines de sésame, de persil frais et de 1 ou 2 pincées de poivre de Cayenne. Savourez!

Le nettoyage du foie et de la vésicule biliaire

Votre foie contient un grand nombre de conduits biliaires. Entre autres, la bile enlève les toxines du sang pour les jeter dans les intestins.

Tous les cancéreux souffrent d’insuffisance du foie. Le foie n’arrive plus à désintoxiquer le corps. En plus de l’obstruction des conduits biliaires par les pierres, le foie est submergé par le processus de transformation de l’acide lactique des cellules cancéreuses en glucose. En situation normale, le foie est abîmé par l’infestation des parasites et des chimiques, tel l’alcool.

De plus, il faut éliminer les pierres du foie afin de débloquer les conduits biliaires. Les pierres sont irrégulières, mais de forme allongée et leur taille varie. Au centre de chacune on trouve une masse de bactéries qui sont nocives pour le corps. Il est démontré que les pierres provoquent des douleurs dans le haut du dos et aux épaules, et peuvent engendrer des bursites. De plus, elles empêchent la désintoxication normale du corps.

Le livre du docteur Hulda Clark, The Cure for All Diseases (Guérison de toutes les maladies) explique en détails comment éliminer les pierres du foie.

Le traitement à suivre est résumé sur le site Internet d’ Éric Hamel.

Il est recommandé de nettoyer le foie deux fois par année en observant biens les indications.

Extrait de: The Cure for All HIV & AIDS Dr Hulda Regehr Clarke Web: www.drclark.net

(Traduit de l’anglais par: Sylvie Chartrand)

Articles et trucs intéressants au sujet de la désintoxication du foie :

1 commentaire :

  • J’ai un problème de foie grave. On m’a traité avec les plantes médicinales pendant 20 jours, je dois retourner là maintenant chez mon médecin. On a diagnostiquer au scanner, il y avait un certain solide sur mon foie. J’ai l’intention d’aller en Inde pour m’y faire soigner. Je vais à la selle très fréquemment, en particulier après les repas. Qu’allez-vous me conseiller. Merci.

Écrire un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser ces codes html dans votre commentaire.

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>